Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) / inhibiteurs de la cyclooxygénase-2 (Cox-2)

Tous les AINS possèdent le même mécanisme d'action. Ils inhibent l'enzyme cyclooxygénase et, par voie de conséquence, la synthèse des prostaglandines. Les propriétés antalgiques, anti-inflammatoires et antipyrétiques des AINS sont rattachées à un mécanisme commun : l'inhibition de la synthèse des prostaglandines. Les AINS agissent essentiellement sur la douleur nociceptive périphérique.

Les AINS incluent les AINS "classiques", comme l'acide acétylsalicylique, l'ibuprofène et les inhibiteurs sélectifs de la COX-2, plus récents, comme le célécoxib ou l'étoricoxib. D'une manière générale, les salicylates, dérivés de l'acide acétique, sont les AINS les plus puissants et incluent l'indométhacine, le kétorolac et le diclofénac.

  

   

Back